Kiute Pro est éligible au chèque numérique de 500€, cliquez pour en savoir plus.

Actu - - Leslie Bazelot

Chèque numérique : 3000 salons et instituts soutenus

Face à la crise économique engendrée par l’épidémie de coronavirus, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a mis en place une « aide directe aux commerçants qui veulent se digitaliser ». Afin de soutenir les commerces de proximité à se numériser (création de site internet, paiement en ligne, logiciel de caisse…), un dispositif d’aide d’un montant de 500€ (le chèque numérique) a été déployé. Fort de son intérêt, cette aide a, par ailleurs, été prolongée jusqu’au 30 juin 2021.


Une aide à la numérisation essentielle pendant le confinement

Une enveloppe de 60M€ dédié au chèque numérique

La question de la numérisation du tissu économique n’est pas nouvelle. Aujourd’hui, le gouvernement engage des moyens colossaux dans son plan de relance. Le versement d’une aide de 500€ appelée « chèque numérique » en est un exemple. Toutes les TPE et PME fermées administrativement peuvent en bénéficier (120 000 dossiers seront pris en compte). La mesure est évaluée à 60 M€. Ce budget conséquent pointe du doigt l’effort consenti à valoriser le développement des activités en ligne. En outre, il s’agit ici de répondre aux besoins dans un contexte où la présence en ligne en période de confinement ou couvre-feu est essentielle.

Des dépenses ciblées couvertes par le chèque numérique

Les salons de coiffure, instituts de beauté et spas, commerces jugés « non essentiels », forcés de tirer leurs rideaux pendant les confinements ont dû se réinventer. Les solutions alternatives telles que le click & collect ou la prise de RDV en ligne ont été d’une grande utilité.

Le gouvernement propose de ce fait le versement d’une aide de 500€ pour des dépenses ciblées. L’aide du chèque numérique mise en place par l’État doit ainsi permettre de couvrir les coûts liés au développement d’une activité en ligne tel que ce que propose aujourd’hui Kiute.

Les dépenses doivent concerner :

  • La relation clients
    Pour garder le contact avec les clients : fichier clients, système d’envoi de campagnes marketing, logiciel de gestion des clients…
  • La gestion
    Pour gérer les flux de rendez-vous et optimiser la gestion de stocks : solution de réservation ou de prise de rendez-vous, logiciel de gestion des stocks, logiciel de caisse, stockage de données numérisées…
  • La vente et la promotion
    Pour booster le CA malgré les confinements et couvre feu : site Internet, boutique en ligne, système de paiement en ligne, abonnement à une place de marché ou développement de visibilité sur lnternet …

Kiute regroupe l’ensemble des solutions préconisées par le gouvernement pour le développement numérique des activités du secteur de la beauté. Si vous n’avez pas encore développé votre site de réservation en ligne, c’est le moment parfait pour y songer. Découvrez comment mettre tout cela en place à moindre coûts.

picto cheque Votre logiciel gratuit grâce au chèque numérique

C’EST PAR LÀ !

3 000 dossiers « chèque numérique » montés à l’aide de Kiute

En apportant un soutien aux gérants de la beauté et de la coiffure pour qu’ils puissent développer leur activité en ligne, le gouvernement entend donner une impulsion décisive à la lente transformation digitale des TPE et PME. Cette aide exceptionnelle permet de couvrir en grande partie les charges supportées par les entreprises qui s’engagent dans une démarche de numérisation. Pour exemple, l’aide du chèque numérique permet de supporter les coûts d’un abonnement d’un an pour le logiciel Kiute Pro.

Chez Kiute, c’est une équipe de 100 personnes à votre écoute au quotidien. En outre, le pôle Customer Success s’attache à mettre en oeuvre tous les leviers possibles. Grâce aux outils développés en interne aussi aux actions externes, pour faire grandir le business des partenaires. Ainsi, au delà des propres moyens internes, l’équipe prend le temps nécessaire pour aider les gérants du secteur à bénéficier des aides de l’État. En effet, Kiute fait du soutien des gérants d’instituts de beauté et salons de coiffure une de ses priorités. La mise en oeuvre du dépôt de dossier est grandement facilitée par l’accompagnement des équipes Kiute dédiées. Cet accompagnement est une façon supplémentaire de donner les moyens aux gérants de salons d’affronter le contexte de crise sanitaire plus sereinement.

picto cheque Covid-19: profitez des aides du gouvernement pour digitaliser votre salon.

BENEFICIER DE L’AIDE

Comment faire la demande du chèque numérique ?

Le chèque numérique mis en place par l’Agence de Service et des Paiements devait initialement prendre fin le 31 mars 2021. Mais, compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, les entreprises pourront finalement en faire la demande jusqu’au 30 juin 2021. Pour bénéficier de cette aide, vous devez pouvoir justifier de dépenses de numérisation à hauteur de 450€ minimum. Des justificatifs seront demandés. Les conditions pour en bénéficier restent inchangées.

Découvrez en vidéo le témoignage d’Anne Claire Morin. La Fondatrice de l’institut La Beauté D’anne C, a effectué sa demande de chèque numérique grâce à Kiute.

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs d’aide à la digitalisation ? Vous avez besoin d’un devis pour un site internet, une boutique en ligne ou encore un logiciel de caisse connecté ? Chez Kiute nous avons à cœur d’aider les commerçants du secteur de la beauté à se développer. Pour préparer au mieux l’avenir, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons vous conseiller sur la stratégie web à adopter pour votre activité et demander à constituer votre demande de chèque numérique. Nous vous rappellerons pour analyser ensemble votre situation ainsi que vos besoins.

Employes Kiute Jennifer Alexis

Votre logiciel remboursé grâce aux aides de l’État !

Notre équipe vous accompagne dans vos démarches en quelques minutes seulement.

ÊTRE RAPPELLÉ(E)

Rédigé par
Leslie Bazelot

Leslie Bazelot

Tombée un peu par hasard dans l'univers de la mode et de la coiffure, c'est au coeur de la rédaction Biblond que j'apprends et découvre ce secteur fascinant. Après 6 ans à suivre les créations et actualités du monde de la coiffure, j'ai ensuite fait mes armes e tant que freelance pour accompagner des marques comme Jean-Claude Aubry ou Christophe Robin dans leur communication. J'ai également exploré les enjeux du BtoC et de l'e-commerce cette fois, en participant à la rédaction pour le blog Birchbox. Aujourd'hui ce qui m'anime ? Le partage de bonnes pratiques et astuces.